Vacances de Toussaint

Des nouvelles?

Après avoir repris le chemin du boulot le 3 octobre et la bonne vieille routine à l’autre bout du monde, l’heure des petites vacances ont sonné.

En effet, la Toussaint est synonyme de vacances et surtout de fiesta.

En Equateur, Halloween n’est pas fêté par les enfants mais bien par les ados/ adultes qui en profitent pour sortir dans les zones branchés tout en se déguisant en monstre.

Ici, le 2 novembre est férié ce qui permet à tous le monde de se rendre dans leur famille, certains habitant dans des provinces éloignés. (On voyage en bus très fréquemment et sur des longues distances).

J’ai eu des vacances du 2 novembre au 6 novembre ce qui m’a permis de souffler, de me reposer et de me promener un peu à Quito.

Visite du Panecillo qui se trouve au Centre historique de la ville. Cette statue d’une vierge surplombe toute la ville.

Vue de tout Quito

Basilique

Et vous, fêtez-vous Halloween, la Toussaint?

Fête des lumières en octobre….

Hello,

pourquoi ce titre me direz-vous? alors qu’on sait tous (ou pas) que la fête des lumières c’est le 8 décembre.

D’abord, pour ceux qui ne sauraient pas, la fête des lumières est née à Lyon. Tous les 8 décembre nous illuminons nos fenêtres avec des petits luminions.

POURQUOI?

Pour résumé, nous remercions la Vierge Marie d’avoir débarrassé la ville de la peste au Moyen Age.

Et en Octobre?

La fête s’exporte pour la première fois en Amérique du sud, et c’est en Equateur, à Quito, qu’elle a élu domicile pour la première fois. L’organisme Habitat III a donc travaillé avec le maire de Lyon pour pouvoir mettre tout ça en place.

Donc, du 15 au 19 Octobre, de 19h a 00h, les rues du centre historique sont submergées de monde qui vient admirer les jeux de lumières sur quelques monuments et place stratégiques comme: Plaza de Santo Domingo, Plaza Hermano Miguel, Plaza del teatro, Iglesia de la Compañia, Plaza de la Merced.

Alors… en tant que lyonnaise j’en pense quoi?! Réussite ou flop’ total?!

Je dois dire que c’est plutôt réussi, les jeux de lumières sont jolis et accompagnés de différentes musiques. Malheureusement, on ne peut pas égaler la dimension spectaculaire des jeux de lumières de Lyon et le côté spirituel n’est pas présent. Mais j’ai aimé pouvoir « fêter » cette fête de renommée mondiale à l’autre bout du monde, même si c’était avec deux mois d’avance.

Le 8 décembre, il n’y aura pas d’illuminations dans les rues, mais je mettrais des bougies sur mon balcon, la tradition!!!

Bref…

On se sent plus français à l’étranger… vous n’allez pas me contredire.

 

Et vous? des traditions qui se sont exportées? continuez-vous à faire la fête comme en France ou vous êtes-vous totalement immergé dans la culture locale?

On est revenu…

Nous sommes de retour en Équateur pour une nouvelle année pleine de changements, nouvelle ville, nouvelle école, nouvel appartement. .. tout ça jusqu’en juillet 2017.

Notre vol de retour n’a pas été de tout repos avec pas moins de trois escales (Francfort, Santo Domingo, Panama) avant d’arriver à Quito, notre destination. Départ de Lyon à 7h20  arrivée à Quito à 23h. Nous avons voyagé avec luftansa, condor et copaairlines. Total d’une journée entière de voyage.

Petit ic! Pensez à prendre vos écouteurs car condor vous les facture 3,5e, sans compter les films…

Arrivée si tard, attente interminable en migration nous récuperons nos valises et nous prenons un taxi direction l’hôtel le plus proche et pas cher. Coût du taxi 10$. C’est à Tababela que nous debarquons pour 60$ la nuit avec petit dej, chambre nickel confort, propre et eau  chaude qui fonctionne.

Bonne nuit les petits.

Au réveil, 10h, petits dej café sandwichs jambon fromage façon local et jus de mûre.

Puis départ pour Quito afin de rejoindre notre habitation.

Taxi Tababela-Quito 25$

Nous arrivons vers 12h dans l’appartement que nous partageons avec plusieurs personnes. Le prix des appartements à Quito peuvent aller de 100 à 1500$ voir plus selon le lieu, la surface et si ils sont meublés ou pas. Je refuse de louer non meublé par commodités et tarifs. Nous payons 350$ par mois pour une chambre, cuisine et salle de bain partagées en plein centre de Quito à deux pâtes de maison de l’école des enfants.

À la Une

Retour en Equateur …

La fin de notre retour aux sources est proche…. ça sent la fin!!! Notre vol est prévu pour le 9 septembre.

Septembre étant synonyme de rentrée scolaire pour nous tous. Pour les enfants, ils feront leur première rentrée à l’école française La Condamine, à Quito le 12 septembre, en CM1 pour le grand et en CP pour le dernier. Le retour en école française risque d’être difficile mais pas insurmontable.

J’ai pour ma part un peu plus le temps de souffler, car je ne reprends le travail à l’Université Centrale que début Octobre, le temps pour nous de nous installer comme il se doit, de mettre en place une routine pour la nouvelle année qui s’annonce.

Nouvelle année scolaire à l’étranger, nouvelle école, nouvel appartement et nouvelle ville. Que de changements mais aussi de nouvelles envies!!!

Il est donc temps de vous parler de ma To Do List pour l’année 2016/2017

  • Reprendre des cours d’anglais (essentiels à tout prof de FLE)
  • Reprendre le sport (6 kgs pris en quelques mois … oups!!)
  • Trouver des activités pour les enfants
  • Chercher une orientation professionnelle pour l’année d’après
  • Me réinscrire en M1 fle à distance et valider mon Mémoire
  • Prévoir un voyage

 

Bref, pleins de choses à faire, à planifier …

Et vous, vous avez une liste de chose à faire?

Le blog est toujours ouvert pour ceux qui veulent me suivre, dans ma nouvelle vie en Equateur. N’hésitez pas à commenter, poser des questions si vous en avez envie.

Angélique

 

Coup dur en Equateur

Samedi 16 avril,

l’Equateur a été touché par un séisme d’une magnitude de 7.8 ce qui a détruit des villages entiers et a endeuillé des milliers de familles.

Depuis 40 ans, l’Equateur n’avait pas enregistré de tremblement de terre, ce qui explique sa non préparation et des infrastructures inadaptées.

Nous habitons au nord du pays, mais le séisme a été ressenti à 6.5 mais n’a pas causé de dégats, une coupure d’électricité de 2h seulement.

A 19h, nous étions dans la rue afin d’attendre les éventuelles répliques. Nous sommes partis mangés puis nous sommes retournés nous coucher à 21h30.

La peur et tristesse se lisaient sur les visages, et la radio s’est révélée être le seul moyen pour couper ce silence pesant. Toute la nuit, les présentateurs ont donné des nouvelles, prévenus d’une nouvelle secousse comptabilisant le nombre de morts et blessés qui n’arrêtait pas d’augmenter.

A 22h30, nous étions de nouveau dehors en alerte d’un nouveau tremblement.

Finalement à 23h30, nous sommes rentrés dormir à la lumière de la bougie, porte ouverte près à sortir en cas de nouvelle secousse.

L’ambassade de France a ouvert un compte bancaire afin de faire appel aux dons.

Je fais donc appel à vous chers lecteurs, si vous voulez aider l’Equateur a se reconstruire, vous pouvez faire un don même minime sur le compte en banque dédié. 

La population de ce pays s’est montré unis comme jamais, comme jamais je n’avais vu. La solidarité est le maître mot. Aidez pour être aidé en retour, car on n’est pas à l’abri d’une catastrophe naturelle ou humaine.

Angéliquecomunicado_cuenta_apoyo1

 

À la Une

Pâques en Equateur

La fête de Pâques… c’est quoi?

C’est la fête la plus importante du christiannisme, la commémoration de la résurrection de J.C

20160325_114514

Ici, en Equateur, je vous l’ai surement déjà dit, le pays est très très très croyant… c’est pas comme la majorité des français, pauvres pêcheurs!!! (je précise que cet article ne critique en rien les croyants ou les non-croyants, chacun est libre de penser comme il le souhaite).

Cette semaine était donc LA semaine la plus importante après Noël, ici. Ce qui a permis aux enfants de gagner quelques jours de vacances. Et oui! depuis mardi midi jusqu’à dimanche soir. C’te chance!!!!!!

20160325_114456

Jeudi, et non pas dimanche comme chez nous, nous avons cuisiné à partir de 7h tous ensemble en famille et nous nous sommes réunis pour manger vers 14h.

Au menu, pas de viande bien évidemment (pour des carnivores la pilule est difficile à passer mdr) mais du poisson à profusion sur tous les étalages.

Résultat: Salade de tomate oignons

                                            Barbecue de poisson et légumes grillés

                                                                     Colada de Mûres (boisson à base de farine de mûres)

Cuisiné pour beaucoup beaucoup de personnes, croyez-moi. Car pour Pâques on ne cuisine pas seulement pour sa propre famille, sinon qu’on offre aussi aux voisins. Eux-même viennent vous offrir des plats préparés.

20160325_114507

Vous vous retrouvez donc avec pleins d’assiettes de différents plats dans votre cuisine… en plus des votres. De la nourriture gratuite pour le reste de la semaine lol!!!

Non sans rire! C’est un vrai moment de partage

Personnellement, tradition française oblige je voulais offrir le traditionnel dimanche de Pâques aux enfants et aller récolter les oeufs dans le jardin, laissés par le lapin de Pâques.

20160317_100522

Mais ici, à part le patissier français qui se trouve à 2h de chez nous, pas de sujets en chocolat. Les enfants ont quand même eu droit à la traditionnelle cocotte en chocolat ramenée une semaine plutôt du même patissier. J’ai réussi à trouver des petits oeufs en chocolats et des bombons moux qui ont fait l’affaire. On les a jeté un peu partout dans le patio et voilà le résultat de la récolte des enfants…

Vous en vouliez?… trop tard, ils ont déjà tout manger.

 

Et vous, comment fêtez vous Pâques à l’étranger?