Les 5 remarques …

Alors que le temps vire à l’orage, je me prépare un batido de mora (du lait et des mûre mixés).

 

J’étais en train de me promener sur la bloggosphère quand je suis tombée sur l’article d’un voyageur qui ressenssait les différentes remarques que son entourage lui avait fait avant de partir à l’étranger.

blog 1

Aujourd’hui, je me suis dis que ça serait pas mal de vous faire un petit mix des remarques les plus courantes que l’on m’avait fait avant de m’expatrier mais aussi de vous proposer 3 types de réactions remarqués dans mon entourage…

C’est du lourd! Let’s go!!!

I/ Comment les gens réagissent quand tu leur annonces que tu parts vivre à l’étranger pour plusieurs mois/ années?

  1. Il y a les personnes qui sont contentes pour vous.

Ce sont des gens que vous connaissez depuis longtemps ou pas, que vous appreciez bien évidemment (en fait si ça se trouve c’est juste des faux-culs lol) et qui paraissent heureux de votre décision. Quand vous leur annoncer votre projet, ils vous montrent de l’interêt et vous demande des explications sur le pays, vos projets… Ils vous félicitent d’oser vivre votre vie et vous disent même que vous avez de la chance, même si eux ne se verraient pas tout quitter pour réaliser un tel projet.

[La chance se provoque, si je n’avais pas posté ma candidature pour être professeur de français, je ne serais probablement jamais partie à l’étranger et n’aurais jamais pu découvrir un nouveau mode de vie, une nouvelle culture… 

Même si tout n’est pas rose tous les jours, comme vous avez pu le lire dans divers articles sur mon blog, vivre dans un pays étranger est une formidable expérience et nous permet une nouvelle ouverture d’esprit sur le monde.]

2. Les personnes qui se taisent

Ce sont des personnes qui vous connaissent très bien, la plupart du temps des membres de votre famille qui refusent la discussion. En tant que futur expatrié vous avez pourtant besoin de parler de votre projet, d’être rassuré, d’être encouragé… mais les personnes peuvent parfois se bloquer et refuser tout simplement de parler de ce sujet avec vous. Se murant dans le silence, ils pensent que cela est préférable pour atténuer la souffrance qu’ils ressentent à la pensée de votre départ.

[La meilleure chose à faire est encore d’essayer de leur expliquer votre projet, les endroits où vous allez vivre, votre travail… même si la personne se mure dans le silence, au fond d’elle elle sera quand même rassurée de savoir tout ça].

3. Les personnes qui provoquent

Il y a certaines personnes qui ne comprennent pas votre décision, et qui pour vous le faire comprendre essayent par tous les moyens de vous provoquer. Ils vous disent que vous avez tords, que vous devez vous réveillez et assumer vos responsabilités. Ils vous font remarquer que si vous vous plantez, vous serez obligé de rentrer sans argent, sans travail et sans logement!!! Certains commentaires peuvent néanmoins vous blaisser et vous faire douter de votre décision.

[La plupart des gens qui choississent la provoc’ sont des gens très proches de vous qui ont très peur pour vous, qu’il vous arrive quelque chose ou que vous décidiez de ne plus rentrer. [ Expliquez aux gens que c’est une expérience formidable de vie, inoubliable que certaines personnes ont besoin pour se construire (d’autres pas). On a qu’une vie et on ne veut pas se réveiller un matin et se dire qu’on a peut-être gâcher notre vie, que si on était partis tout aurait été différent…Discutez, discutez avec vos proches!!!]

II/ Quelles sont les remarques les plus courantes?

  1. Tu vas partir pour pas longtemps, revenir et plus rien

C’est vrai, quand on décide de partir vivre à l’étranger, on est confronté à ce genre de réflexion. « Tu vas tout quitter pour rien »: boulot, logement, vie sociale et confort. Les gens vous font sentir que ce n’est pas du tout une bonne idée, que vous allez gâcher votre vie et celle de ceux qui vous accompagne et que si vous décidez de revenir pour X raison vous n’aurez plus rien dans votre propre pays.

[C’est un risque à prendre pour s’ouvrir au monde. En effet, pour pouvoir partir nous avons du laisser notre logement social, vendre nos voitures et demander un congé sans solde ou démissionner… c’était le deal pour pouvoir partir. Tout laisser pour aller voir ce qui se passe ailleurs, découvrir de nouveaux modes de vie peut-être meilleurs, peut-être pas. Mais si on ne se lance jamais, on ne peut pas le découvrir. Nous avons tout quitté, ou presque, mais nous avons encore le temps pour nous reconstruire].

2. Tu mets en danger tes enfants!

Certaines personnes penseront à votre place que vous mettez en danger vos enfants, si vous en avez. Que la vie à l’étranger est dangereuse et plus sûre dans votre pays. Les enfants n’ont pas à subir les erreurs de leurs parents. « Quand on est parent on assume et on laisse ses propres désirs aux oubliettes ».

[La vie n’est pas plus sûre dans son propre pays. Si vous suivez les infos à la TV vous voyez bien au moins une tragédie par jour! et ça se passe chez vous! La vie est faite pour être vécue. Emmenez ses enfants en voyage à l’étranger est une réelle chance pour eux, même si cela implique un haut niveau d’organisation- inscription à l’école locale…- Cette expérience leur permet d’avoir une ouverture sur le monde, sur les cultures, qu’ils n’auraient pas eu s’ils étaient restés en France. De plus, cela leur permet de gagner en autonomie (on vous reprochera de les faire grandir trop vite, de leur gâcher leur enfance) et d’apprendre une nouvelle langue].

[Nos enfants ont désormais la double nationalité simplement pour leur éviter les galères de papier, visa… que j’ai moi même rencontré. Se lever à 3h du mat pour se rendre à l’immigration n’est vraiment pas facile ni pour moi et encore moins pour eux].

Les gens me disent pourtant que c’est une grosse erreur de donner la double nationalité à un enfant, que c’est à lui de choisir quand il sera majeur, que c’est dangereux pour lui en cas de divorce de ses parents…

[Les parents sont responsables de leurs choix, pas les autres! Les enfants ont la chance d’avoir une double nationalité et la garderont jusqu’à leur majorité où là ils choisiront de la garder ou pas].

3. Ici, c’est ton pays, là où tu dois faire ta vie!

Il y a des gens qui se sentent patriotes, mais juste quand ça les arrange. Ou alors ils sont nationalistes?! Les gens qui vous disent que votre pays c’est le meilleur, le seul ou vous devez vivre et faire votre vie. Que vos racines sont ici et qu’il est impensable que vous fassiez votre vie loin de votre famille.

[Culpabilité quand tu nous tiens!!! Oui, je ne vais pas le nier, mon pays restera toujours mon pays. Même s’il a tous les défauts du monde, qu’on se plaind beaucoup de pleins de choses quand on y vit. Ce n’est pas bien mieux ailleurs, c’est même peut être pire et le choc culturel est parfois dure à encaisser. Vivant désormais à l’étranger, je me sens beaucoup plus française et fière de mes origines, que quand je vivais dans mon pays -bizarre non?!- des origines que je revendique désormais. Le fait de vivre loin de sa famille, est un problème en effet qui vous fait culpabiliser tous les jours de votre vie, surtout quand vous manquez des événements importants -anniversaire, Noel, fête des mères…- mais peut-on sacrifier notre bonheur pour que les autres se sentent bien?

Heureusement, de nos jours nous disposons de moyens suffisants pour garder le contact -skype, facebook et j’en passe- encore faut-il faire attention au décalage horaire].

4. C’est trop cool, tu m’emmènes

Certaines personnes qui sont contentes pour vous, montreront de l’intérêt à votre parcours et vous demanderont souvent « t’as pas une place dans ta valise? » ou « tu m’emmènes? ». 

[Ces gens sont heureux de vous voir réaliser vos rêves et quelque part peut-être jaloux de ce que vous allez vivre. Nous ne sommes pas partis pour des vacances, mais bien en expatriation, nous avons tous les deux un travail et les enfants ont une nouvelle école. On ne fait pas bronzette tous les jours lol]

5. Quel courage! tout laisser et tout recommencer

Et puis, il y a les gens qui vous félicitent, qui vous encouragent. Ceux qui vous font remarquer que c’est un challenge de tout laisser pour tout recommencer autre part.

[Deux sentiments vous viennent alors à l’esprit. Le premier, la fierté, fier d’être reconnu comme courageux, entrepreneur voir… Indiana Jones lol, être reconnu comme celui qui n’est pas comme tout le monde et qui a des projets un peu fou. Le deuxième, l’angoisse de ce que cela représente. Etre différent des autres et qu’on vous le fasse remarquer].

Pour s’expatrier, il faut être courageux et avoir la tête sur les épaules pour atteindre son but. Beaucoup de démarches vous attendent et les remarques de vos proches peuvent parfois beaucoup vous influencer et remettre en question votre projet. 

Restez forts et ne pas paniquer!!!

Et vous? quelles remarques ont vous a fait avant de partir?

DSC_00531

Angélique

Publicités

3 réflexions sur “Les 5 remarques …

  1. Voilà, tout est dit ! Le changement fait peur, inquiète, fait envie aussi, ou alors dérange … Dans une société où chacun doit bien rester à sa place, et suivre le mouvement !
    Oui, la différence ne plait ! Pour celui qui part, c’est une chance de voir autre chose, de découvrir … il ne faut pas regretter.

    Aimé par 1 personne

  2. C’est marrant, j’ai du mal a m’en souvenir. Ma premiere expatriation était il y a presque 10 ans maintenant. Mais je suis sure qu’il y a eu des remarques similaires 🙂
    Quant aux enfants, c’est super qu’ils aient la double nationalité et connaisse aussi la culture de leur papa…
    T’es jolie sur les photos en tous cas

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s