Bilan des 3 mois

  Et oui! Cela fera 3 mois le 10 décembre que nous sommes arrivés en terre équatorienne.

Dans un ancien post, je vous racontais les premiers pas des enfants à l’école en terre et langue inconnus. Il est temps désormais de dresser le bilan de ces premiers mois ici.

Tout d’abord, concernant Natanael, il suit son petit bout de chemin. D’abord rétissant au fait de parler en espagnol, il a enfin commencé à s’y mettre et peut communiquer avec ses cousins. En classe, il n’a pas beaucoup d’amis car pour la plupart des enfants la première année représente la première année de socialisation, la maîtresse a beaucoup de mal à les canaliser. Lui est habitué à la vie en classe et il est donc beaucoup trop calme par rapport aux autres. La maîtresse est très contente de lui, car il fait beaucoup de progrès et comprend tout ce qu’elle lui dit désormais.

Concernant Sayri, c’est un peu plus compliqué. Il avait été inscrit initialement en 3rd grado (Ce1) étant donné que nous n’avions pas les résultats de passage au Ce2 en France. Il nous a donc fallu faire traduire tous les bulletins scolaires depuis le CP afin de justifier qu’il avait le niveau de passer en 4rto grado (Ce2). Nous revoilà donc parti pour le District d’Otavalo afin de commencer la procédure pour que l’enfant change de niveau. Ce fut un peu le parcours du combattant que la secrétaire ele-même ne comprenait pas le tableau d’équivalence. Finalement, avec l’aide d’une autre dame, nous avons eu leur aval et nous avons dû faire faire un « oficio » dans une papeterie, ce qui représente ici un document tapé à l’ordinateur, le transmettre au recteur du district pour validation. Une semaine plus tard, nous avions la réponse positive du changement de niveau. Sayri a donc pû intégrer une classe de son âge et de son niveau, ce qui est un peu plus difficil pour lui, mais il s’est bien intégré à ses camarades.

Les évaluations de fin de trimestres ont été réalisé par son professeur et Sayri semble avoir réussi pour l’instant. Espérons que cela continu. Concernant son apprentissage sur le tas de l’espagnol, tout comme son frère il s’adapte vite et à même apprit des structures typiques espagnols et répètent les erreurs de ses camarades au grand dam de sa maman…lol

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s